AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}

Aller en bas 
AuteurMessage
Joanna Mills
FONDATRICE & SUSPECTE Ai-je tué Georgia? Peut-être.
avatar

Féminin Nombre de messages : 732
HUMEUR : Massacrante. Genre que je suis innocente, ça se voit.
PHRASE FÉTICHE : « Il faut que je sois cruelle rien que pour être humaine. »
LOVE : Le fait que tu me détestes me rend totalement dingue de toi. { Sam }
Date d'inscription : 26/03/2007

Interrogatoire
As-tu tué Georgia?: Bien sûre, je n'ai que ça à faire.
Où étais-tu, lors de la mort de Georgia?: En quoi ma vie privée vous regarde? J'étais entrain de m'acheter des dessous sexy, si vous voulez vraiment savoir.
Culpabilité:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}   Ven 6 Avr - 10:26

Après avoir terminé l'interrogatoire qui avait duré au moins 3 heures au poste de police, Sam Galloway avait naïvement accepté de raccompagner la charmante et coquine demoiselle qu'était Joanna Mills. D'ailleurs, quand il avait répondu qu'il la raccompagnerait si c'était ce qu'elle désirait, Joanna avait failli se mettre à rire. Il n'avait rien vu à son jeu et avait accepté volontier l'offre sans broncher, sans penser que la belle le forcerait probablement à entrer dans l'appartement pour jouer à son jeu favori. Soit il cachait bien son jeu et qu'il voulait profiter d'une nuit avec la jeune femme, ou bien il n'avait vraiment rien capté au mille et un sous-entendus qu'avaient placé Joanna dans ses paroles. Enfin, elle s'en foutait un peu, en ce moment elle était plutôt fière d'avoir bien réussi son coup sans qu'il ne se doute de rien. Le pauvre, il devait être vraiment épuisé pour ne rien comprendre au jeu peu subtil de la suspecte du meurtre de Georgia Kelly. Une fois tous les deux, Joanna savait qu'il ne résisterait pas à son incroyable charme. La seule chose qui retenait Sam au poste de police, c'était la conversation enregistrée et filmée ainsi que ses supérieurs qui l'observaient à travers la vitre teintée. Mais seul avec la belle, dans un appartement où personne ne viendrait les déranger, jamais l'agent de police ne pourrait se contenir. Quand Joanna Mills voulait quelque chose, elle l'obtenait toujours, peu importe ce qu'elle devait faire pour y arriver, tout ça l'importait peu à vrai dire. La jeune femme était peut-être coquine, mais parfois elle devait user de sa détermination pour réussir à avoir un homme. C'est mal de coucher avec un policier qui nous soupçonne de meurtre? Tant pis ...

Après avoir quitté la pièce dans laquelle elle avait été enfermée pendant plusieurs heures, Sam lui rappela à nouveau en se retournant d'aller signer encore des fichus papiers qui lui permettraient de sortir. Joanna se retourna puis afficha un joli sourire accompagné d'un clin d'oeil, puis elle se rendit immédiatement à l'accueil pour se débarasser de la paperasse. Seulement quelques minutes plus tard, on laissa enfin Joanna sortir en lui redonnant ses effets personnels. La jolie demoiselle enfila sa veste, saisit son sac à main puis sortit attendre Sam dehors qu'il il l'avait demandé. Lorsqu'il la rejoignit enfin, Joanna écoutait les nombreux messages que Fanny lui avait laissé sur son portable en lui demandant où elle était. Joanna le rangea dans la poche de sa veste puis suivit Sam qui la reconduisit jusqu'à son petit appartement. La belle n'eut pas besoin d'insister pour qu'il la raccompagne jusqu'à sa porte puisqu'il le fit sans broncher.


" Tu entres? Je vais pas te manger, enfin, je promet d'essayer ... "

Joanna dévérouilla la porte de son appartement pour ensuite l'ouvrir. Elle entra, jetant son sac ainsi que sa veste par terre et laissa la porte ouverte, Sam allait sûrement entrer après quelques secondes d'hésitation. La belle ramassa les quelques sous-vêtements qui traînaient ici et là sur le plancher de la pièce ^^. Joanna n'avait jamais été très ordonnée et ça ne changerait pas de sitôt, jamais l'ordre n'avait eu de l'importance pour elle. En fait, elle retrouvait mieux ses trucs dans son bordel que quand c'était parfaitement rangé. Le 5 pièces auraient vraiment eu de la classe si Joanna aurait pri la peine de bien le décorer et de l'entretenir. Il faisait un peu penser à un loft comme il était à air ouverte, sauf la salle de bain, les pièces étaient séparées par un ou deux murs. Enfin, c'est tout ce que la belle avait pu dénicher à l'époque.
Joanna resta plantée là, puis se retourna pour observer Sam. Il allait entrer, oui? S'il le fallait, elle irait le chercher le forcerait à entrer.

_________________

«QUEEN MILLS»[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-salle.fr-bb.com
Sam Galloway
AUTORITÉ LOCALE J'en fais baver aux suspects, et alors?
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 29
HUMEUR : Insomniaque mais comblé^^
PHRASE FÉTICHE : L'érotisme est un pouvoir sexuel sans bornes, illimité, démesuré. Faut il le craindre ?
LOVE : La haine nous ménera-t-elle à l'amour ? { Joanna }
Date d'inscription : 30/03/2007

Interrogatoire
As-tu tué Georgia?: Bien sur, c'est pour ça que j'enquête pour savoir qui l'a tuer...Pfff...
Où étais-tu, lors de la mort de Georgia?: Tu veux vraiment savoir ?
Culpabilité:
40/100  (40/100)

MessageSujet: Re: Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}   Jeu 12 Avr - 1:41

Tout les gars du commissariat m’ont traité de con, qu’ils savaient ce dont ce genre de femme était capable et que c’était sas doute mieux de laisser raccompagner Joanna par un bleu. J’avais balayer leur doutes en mettant sous leur nez mon magnum dernier cri ! Après avoir déposé quelques affaires et pris mon blouson de cuir je l’avais rejointe à l’extérieur, ma plaque et mes flingues sur moi au cas où, non pas que j’ai peur de la belle au contraire, mais on ne sait jamais je préfère être prévoyant les attaques vont vite ces temps ci. Je savais très bien ce que pensais la jeune femme, rien qu’à nos jeux de regards, à nos allusions, à ce jeu qui s’était installé entre nous il aurait fallut être aveugle pour ne pas comprendre se qui se tramait entre nous deux ! Mais en y réfléchissant bien, je ne sais pas très bien qui va gagner à ce petit jeu, il est certains qu’elle est entreprenante on peut pas dire le contraire mais j’étais vraiment attiré par elle et je n’avais qu’une envie s’était de coucher avec elle peu importe le lieu ! Et son appartement m’irait très bien, surtout si je reste que quelques minutes, elles me suffiraient amplement même si j’hésiterais peut être au début. Je n’avais de toute façon aucune conscience du bien et du mal à ce moment précis, dans cette voiture où il faisait inhabituellement chaud, les jambes dénudé et croisés, son allure, son parfum, ses lèvres, sa langue, je devenais fou ! Enfermé dans cette voiture de police, sentant ce désir fougueux et brûlant me retourner les tripes ! Si jamais quelqu’un venait à prendre conscience de mes pensées et de ce que je m’apprête à faire je pourrais être virer de la police, mais là, tout de suite, j’en ai rien à faire ! Je m’en fous totalement, seul la belle et charmeuse Joanna à mes côtés m’intéresse…Remarque vu les signaux que m’envoie la belle depuis le début du trajet je n’ai aucun mal à imaginer la suite de l’histoire, un frisson me parcouru l’échine, un sourire charmeur se dessinant presque automatiquement sur les lèvres en pensant à ce qui allait se passer dans quelques minutes, gare la voiture sur le parking de son immeuble…

Monte les marches de l’escalier en compagnie de Joanna, les mains dans les poches, ma chemise noire ouverte en haut, faisant sauté trois boutons, m’évertuant à enlever mes yeux des fesses de la jolie demoiselle qui montait les marches devant moi ! Lui ouvre galamment la porte pour qu’elle puisse passer et aller jusqu’à la porte de son immeuble. Me pose contre le mur juste à côté de la porte, le temps qu’elle ouvre sort une Camel de mon paquet et l’allume, tire longuement dessus en écoutant Joanna. La laisse entrer en restant songeur appuyé contre le mur, je savais très bien ce qui allait se passer si j’entrais ici, de plus couché dans l’appartement d’une suspecte, avec une suspecte, n’était pas l’idée du siècle ! Mais on a rarement l’occasion de voir une si belle et sexy jeune femme de nos jours, bien entendu il y avait des jolies filles à La Salle mais aucune n’avait ce caractère, cette histoire, ce petit quelque chose qui me rendait fou. Bon sang ! Ce que je pouvais la détester ! Me résigne à entrer en me décollant du mur, me traitant tout de même d’abrutit en refermant la porte derrière moi, ne quittant pas le regard de la belle, ma cigarette toujours entre mes lèvres. Ferme le loquet et mets la chaîne, regardant rapidement autour de moi, ce n’était pas super bien agencé mais c’était mignon et elle avait rangé le peu de bazar qu’il y avait. De toute façon je n’étais pas là pour son appartement, mais bien pour elle…


Tu veux que je vérifie si il n’y a personne ici ? On ne sait jamais.

Dis je sur un ton faussement innocent, tire alors sur ma clope et la reprend entre mes doigts, recrachant la cigarette en m’enlevant de la porte à présent fermé, signe que je ne comptais pas partir de si tôt ! Avance vers elle, plongeant mes yeux noir et mystérieux dans ses prunelles chocolat/émeraude, ce charme qui se dégage d’elle me fous complètement en l’air, c’est pas humain de me laisser seul avec une telle femme ! On sait tout de suite quel genre d’idée je commence à avoir, une main enfoncé dans la poche avant de mon jean, l’autre tenant ma clope, j’avance d’une démarche sûre d’elle et masculine, ça fait matcho mais je marche toujours comme ça surtout que la je ralentit pour intensifier un peu plus le moment. Je ne sais pas ce qu’elle pense, mais je sais ce qu’elle veut et si ça colle parfaitement à mon désir…On ne vas pas tarder à le savoir je ne suis plus qu’à quelques centimètres de la belle…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joanna Mills
FONDATRICE & SUSPECTE Ai-je tué Georgia? Peut-être.
avatar

Féminin Nombre de messages : 732
HUMEUR : Massacrante. Genre que je suis innocente, ça se voit.
PHRASE FÉTICHE : « Il faut que je sois cruelle rien que pour être humaine. »
LOVE : Le fait que tu me détestes me rend totalement dingue de toi. { Sam }
Date d'inscription : 26/03/2007

Interrogatoire
As-tu tué Georgia?: Bien sûre, je n'ai que ça à faire.
Où étais-tu, lors de la mort de Georgia?: En quoi ma vie privée vous regarde? J'étais entrain de m'acheter des dessous sexy, si vous voulez vraiment savoir.
Culpabilité:
75/100  (75/100)

MessageSujet: Re: Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}   Jeu 12 Avr - 16:12

La douce Joanna esquissa un sourire satisfait lorsque Sam franchit la porte pour ensuite la vérouiller. Il semblait conscient du risque qu'il prenait et il partageait cette même envie, la belle en était persuadée. Dans la voiture, il avait eu du mal à concentrer son regard sur la route, il était plutôt préoccupé par les délicieuses jambes de la jolie brune qui se trouvait à ses côtés. Si ses supérieurs l'apparenaient, il allait sans doute se faire virer. Joanna le savait bien, mais ce n'était pas la police qui l'empêcherait de coucher avec un homme pour qui elle ressentait une attirance hors du commun, agent de police ou non. S'il acceptait de coucher avec elle, il courrait ce risque mais à sa façon d'agir et de la regarder avec désir, l'agent Galloway s'en foutait totalement selon elle. Et puis après tout, personne n'avait besoin de savoir qu'ils allaient coucher ici, dans cet appartement, celui de la délicieuse et enivrante Joanna Mills. Là, maintenant, elle avait envi de l'embrasser sauvagement, mais elle ne le ferait pas. Pas tout de suite, la jolie brune préférait largement faire languir sa proie, sinon, le plaisir ne serait plus le même. Mais elle savait parfaitement qu'elle n'aurait pas la force de rester là très longtemps, à se trémousser et à se faire désirer. Tant pis, tant qu'elle était avec lui, tout serait parfait...Ce mélange de haine, de désir et d'envie, ce sentiment qu'elle ressentait en le voyant, lorsqu'il plongeait ses yeux noirs dans les siens, de son regard si mystérieux dont elle ne se lasserait jamais. Tout à fait irrésistible avec sa cigarette à la bouche, Sam fit quelques pas vers la belle, la distance qui les séparait ne cessait de diminuer. Sa façon d'être, ce qu'il dégageait, c'est ce qui donnait envie à Joanna de le dévorer tout cru! Pourquoi est-ce qu'il s'était arrêté là? Joanna voulait qu'il plaque son corps contre le sien, qu'il mêle sa langue à la sienne, qu'il la touche comme jamais on ne l'avait fait...

Il y avait toujours ce même sourire tracé sur ses fines lèvres gourmandes, un sourire charmeur, craquant et coquin. D'un geste lent, Joanna déboutonna la veste de jean qu'elle portait par dessus son débardeur, la retira et l'envoya valser un peu plus loin, sur une des lampes qui éclairaient la sombre pièce. Les épaules à présent dénudé, l'irrésistible déesse franchit les quelques pas qui les séparaient, ne détachant pas son regard vert émeraude du sien, si noir et si attirant. Elle sentait son regard destructeur et charmeur, jamais elle ne s'était sentie ainsi. Quelque chose brûlait en elle, et c'était beaucoup plus qu'un désir, mais Joanna n'aurait pas sû décrire adéquatement cette sensation. Une fois tout près de lui, la jolie demoiselle fourra sa tête dans son cou, laissant son souffle caresser sa peau qui sentait si bon, d'ailleurs, elle aurait bien aimé y goûter. Pas maintenant, c'était trop tôt, mais ... Résister plus longtemps était humainement impossible, en tout cas, ce l'était pour Joanna. Ne sachant plus se contenir, du bout des lèvres, elle vint caresser la douce peau de son cou, sans pour autant lui goûter. Le parfum qu'elle pouvait sentir ne pouvait qu'amplifier son désir pour lui.

« Il n'y a que nous deux ici, toi et moi, personne d'autre ... »

Joanna redressa la tête, une lueur dans les yeux et un sourire exqui sur le visage. Du bout des doigts, elle saisit sa cigarette, effleurant doucement sa main. Elle la balança par terre, en posant son pied dessus pour l'écraser, elle ne voulait quand même pas que l'appartement prenne feu. En vérité, c'était plutôt la jeune femme qui prenait feu à cet instant même. Tout se passait très lentement, sans trop l'être. Habituellement, Joanna précipitait les choses, mais pas maintenant. Cette douceur l'avait envahi. Elle se sentait désirée et elle adorait ça, rarement elle n'avait été aussi coquine. Joanna approcha son visage du sien, puis ses lèvres des siennes...

_________________

«QUEEN MILLS»[
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-salle.fr-bb.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je promet de ne pas être sage. {Pv.Sam}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Conseils d'un Sage
» Seul et sage pensée!
» Le Présage....[LIBRE]
» As-tu été sage cette année? [Libre]
» Pleine lune, sombre présage. [Moyen, privé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Logis :: Appartements :: Appart' de Joanna Mills-
Sauter vers: